Concepteur, Fabricant et Intégrateur

de machines automatisées

Voir toutes nos solutions
Demande de devis
Nous trouver

Afin de maîtriser le dernier maillon manquant du process de lavage de mâche, Hubert métal a conçu une machine de tri automatique à vision optique capable de détecter et d'évacuer les mauvaises herbes dans la mâche par reconnaissance de forme.


Cette trieuse optique détecte les formes, les couleurs et les matières, elle intègre également une vision en 3D.


Hubert Métal a été récompensé du trophée de l'innovation pour cette trieuse optique en 2014 :


« C'était un pari. Car s'il est facile de repérer un morceau de plastique ou un insecte sur une ligne, il fallait réussir à trier le vert dans le vert », interpelle Jean-Yves Hubert. Mais rien d'impossible pour ce passionné de mécanique qui a repris l'entreprise familiale en 1987 et a répondu aux sollicitations de producteurs nantais pour qui il travaillait déjà. " Depuis quelques années les producteurs n'ont plus le droit d'utiliser de produits phytosanitaires dans les parcelles. Ils ont donc des mauvaises herbes qui poussent. Et s'ils s'étaient équipés en machines de tri, ces dernières n'étaient pas adaptées pour traiter spécifiquement la mâche. Difficile en effet d'identifier une mauvaise herbe qui a la même couleur que la mâche sur un tapis roulant. Donc le tri se faisait de manière manuelle ", confie Jean-Yves Hubert.


« La plus grande difficulté a été de réussir à bien séparer les brins de mâche en amont de la chaîne de tri pour bien les présenter sous les caméras. Mais nous connaissions déjà le produit et ses spécificités », souligne Jean-Yves Hubert.

Trieuse optique, trophée de l'innovation 2014